Dans son plan d’action pour le développement des TIC, le Ministère a mis en place sept (7) axes stratégiques. Il s’agit de :

Axe 1 : le Développement des infrastructures

Cet axe constitue la base de tout développement des TIC au Tchad. Il indique les dispositions à prendre pour une généralisation de l’accès aux TIC au Tchad. Le plan NICI (New information and communication infrastructure) tiendra compte des plans de déploiements des réseaux des opérateurs privés de télécommunications ainsi que tout nouvel entrant. L’initiative sous régionale central Africa Backbone qui regroupe le Tchad, le Cameroun, le Soudan et le Nigeria permettra à ces pays de se connecter aux câbles sous-marins (SAT 3 et SEA ME 3-4).

Axe 2 : le TIC et la Stratégie de Réduction de la Pauvreté (SRP)

Cet axe met particulièrement l’accent sur les objectifs de réduction de la pauvreté tels qu’ils ressortent du document officiel de stratégie de la réduction de la pauvreté au Tchad. Il s’agit de voir comment les TIC pourront contribuer de façon notable à la réduction de la pauvreté au Tchad.

Axe 3 : le Cadre Juridique et Réglementaire

Cet axe vise à renforcer les institutions chargées de la réglementation, celles chargées de la régulation, à identifier les réformes nécessaires pour un développement harmonieux du secteur des TIC. Le cadre juridique sera revu en fonction des priorités de développement fixé par les décideurs politiques tels que la création d’emplois et  ou l’accès universel.

Axe 4 : le Développement des Contenus

Cet axe vise à identifier des projets concrets dans le secteur tels que l’éducation et la santé, voire l’agriculture, le tourisme, etc. Et à mobiliser les ressources humaines, techniques et financières en vue de leur mise en œuvre. Les applications sur la téléphonie mobile feront l’objet d’une attention particulière.

Axe 5 : le Renforcement des Capacités

Cet axe est essentiel, car il permettra au Tchad de faire des sauts qualitatifs dans le développement des TIC, de démultiplier les actions de renforcement des capacités par la formation de formateurs, de développer des contenus mieux adaptés à ses besoins.

Cet axe permettra au Tchad de réduire sa dépendance vis-à-vis de l’extérieur en important moins de logiciels et en développant des applicatifs plus adaptés à ses besoins.

Axe 6 : le Gouvernement Électronique

Cet axe adresse la problématique de l’efficience de l’administration, de la décentralisation, de l’implication des populations dans les prises de décisions les concernant. Il comporte deux sous volets :

  • L’e-administration qui facilitera les procédures et la circulation de l’information au sein de l’administration centrale et décentralisée ;
  • L’e-gouvernance qui facilitera les relations entre l’administration et les usagers en permettant à ces derniers d’accéder à un ensemble de services publics sans être handicapés par la distance.

Axe 7 : TIC, genre, groupes vulnérables et acteurs clé

Cet axe met en évidence les actions spécifiques que le Tchad devra mener en direction des groupes vulnérables, du genre et d’autres acteurs clé en matière des TIC afin qu’il n’y ait pas de laissés pour compte dans la société tchadienne.

Cet axe va permettre au Tchad de promouvoir, de faciliter et de soutenir des actions spécifiques en faveur de la femme tchadienne afin de réduire d’une part les écarts dans le domaine des TIC et d’autre part de faire des TIC un ensemble d’outils et de moyen facilitant l’établissement de l’équité, l’égalité genre dans les différents secteurs du développement du Tchad tels que définis dans les divers documents de référence.

Cet axe mettra aussi en évidence le rôle important que devront jouer un certain nombre d’acteurs clé de la société tchadienne tels que les jeunes, la diaspora tchadienne, les medias, etc., dans la vulgarisation et l’utilisation des TIC au Tchad.